Qui ne connaît pas le phénomène des tables tournantes ?

 

Lors d’une séance dite spirite, elles donnent des coups frappés, bougent, et dans les cas plus spectaculaires, elles se déplacent dans la pièce. C’est un moyen qu’utilise les esprits des défunts pour communiquer.

Nous sommes à la moitié du XIXe siècle. Alors que les sœurs Fox deviennent les apôtres de ce nouveau phénomène qui s’empare des USA, il existe, en France, des faits avant-coureurs aux tables tournantes restés méconnus et pourtant… Louis Figuier, vulgarisateur scientifique, nous relate, tel un enquêteur, le déroulement de ces faits.

On découvre l’histoire de la fille électrique, Angélique Cottin, une jeune adolescente de 13 ans, qui présente d’étranges facultés, celles de faire bouger tables et meubles autour d’elle. Ses facultés impressionnantes l’ont conduite à l’Académie des Sciences où son cas a été étudié par Arago. On part aussi en Normandie au presbytère de Cideville, théâtre de nombreux poltergeists… Les récits qui s’en suivent nous plongent dans une époque où la fièvre des tables tournantes commence à monter, savants et scientifiques y vont tous de leur théorie.

C’est un voyage passionnant aux sources et à la compréhension de cette pratique dont les adeptes sont de nos jours encore nombreux.

 

 

Louis Figuier est un écrivain qui a publié de nombreux ouvrages de vulgarisation scientifique.